Articles de iroise16

  • Les fleurs de cactées

    V fleur de cacteeLes fleurs des cactées créent toujours une heureuse surprise, mais elles durent si peu de temps !

    Gare aux arnaques des fleurs artificielles piquées dans les plantes comme argument de vente..

     

  • Le phormium

    V phormium maison 2

    Ma dernière acquisition, une liliacée (!), originaire de la Nouvelle Zélande. J'aime les couleurs de la touffe de feuilles en forme de glaive qui s'agite au moindre souffle de vent. Pour voir la taille imposante que peut atteindre cette plante en pleine terre, dans parcs et jardins, cliquez ICI

    Mais si ma plante n'était pas un phormium ? Une cordyline ? Un dracanea ? Le phormium ne forme pas de tronc : les feuilles partent de la base : WAIT and SEE

  • L'alocasia

    V alocasiaParmi les nombreuses variétés d'alocasia qui peuvent se cultiver en intérieur, celle-ci a ma faveur. On la nomme "oreille d'éléphant" : les feuilles sont spectaculaires. Voici la dernière, qui est apparue soudainement et dont le développement (au sens propre du terme) a été rapide. La plante en avait 4 quand je l'ai achetée il y a quelques mois, elle en a 8 à présent. Il faut dire que pour la chaleur, elle a été servie... Elle est placée près d'une fenêtre et je n'ai pas oublié l'arrosage. (Cliquez pour zoomer)

  • Vandalisme

    V arbre tags2Les tagueurs d'arbres oublient que l'arbre n'est pas aussi résistant que le laissent à penser son apparence et sa longévité. Les scarifications qui lui sont infligées  sont autant de blessures qui peuvent s'infecter et l'affaiblir. J'ai lu dans Le Parisien du 6 août  un dossier intitulé "Endommager des arbres peut vous coûter très cher" avec des exemples de villes d'Ile-de-France qui commencent à prendre des mesures. Intéressant ! De nouvelles lois se préparent pour la protection des arbres. (J'ai pris cette photo au Parc floral de Paris, cliquez pour agrandir)

  • Effet de la sécheresse estivale ?

    V marronnier secQuel dommage de voir un si bel arbre dans cet état à la mi-juillet ! Ce marronnier se situe au bord du petit lac artificiel (fond en dur) du parc Montsouris dont les arbres avoisinants ne peuvent puiser l'eau. Cette dessication a de nombreuses causes qui sont répertoriées sur ce site (Cliquez). On a peine à lever les yeux vers ces branches presque dénudées qui ne connaîtront pas les couleurs flamboyantes des automnes de jadis. Les pigeons qui, après s'être désaltérés,  le "squattent", font tomber des poussières de feuilles.

  • Les bonsaïs

    B bonsaisIls ont été "empruntés" à un sous-bois, il y a deux ans, là où certains promeneurs écrasent sans vergogne les jeunes pousses, alors, même si je n'en suis pas très fière, je n'ai aucun regret de les avoir transplantés dans ces conditions. Comme on le sait, la culture traditionnelle de ces arbres miniatures est tout une technique chinoise, japonaise, etc. qui vise, par ligature et taille, à donner une forme esthétique (proche de la nature ?). Le marronnier m'a plu parce qu'il avait déjà cette courbure du tronc ; pour l'autre, il y a eu une tentative à laquelle j'ai renoncé. Sous la pluie, le vent, le soleil, ils tiennent bon. Ils ont perdu leurs feuilles en hiver, ils viennent de les retrouver. Je n'ai pas de conseils à donner, seulement à émettre un doute, philosophiquement parlant... Petit arbre deviendra grand pourvu que...